30/05/2016

Queen Latifa (Nouvelle extraite de "Dorian Evergreen")

09:08 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2016

Ulla Sundström (Nouvelle)

09:01 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/05/2016

Pensées plus ou moins correctes (68)

hermes.jpgHERMES TRISMEGISTE

« 1/ La vie, avec ses épreuves innombrables, a pour but, dans l'ordre de la sagesse éternelle, l'éducation de la volonté. Ne point vouloir et ne point agir est aussi funeste à l'homme que de faire le mal. L'homme doit, comme Dieu, être sans cesse agissant.

2/ C'est par la volonté que l'intelligence voit se dérouler les phases de la vie. Si la volonté est saine, la vie est juste.

3/Affirmer ce qui est vrai et vouloir ce qui est juste, c'est créer. Affirmer et vouloir le contraire, c'est détruire.

4/ Lorsque l'homme a découvert la vérité et veut opérer la justice, rien ne lui résiste.

5/ Afin d'affirmer qu'un homme est ou a été heureux ou malheureux, sachez la direction qu'a suivi sa volonté.

6/ Une chaine de fleurs est plus difficile à briser qu'une chaine de fer.

7/ La volonté de l'homme juste est l'image de la volonté de Dieu, et à mesure qu'elle se fortifie, elle commande aux évènements.

8/Les intelligences dont la volonté ne s'équilibre point sont comme des astres avortés.

9/ Acceptez le mal relatif comme un moyen d'arriver au bien absolu, mais ne le veuillez ni ne le commettez jamais.

10/ Pour acquérir le droit de posséder toujours, il faut vouloir patiemment et longtemps.

11/ Bravez le lion et le lion vous craindra. Sachez commander à la douleur et la douleur se changera en bonheur.

12/ Allez au-devant de la mort par dévouement n'est pas un suicide, c'est l'apothéose d'une sublime volonté et la prise de possession de la vie éternelle.

13/ Passer sa vie à vouloir et poursuivre des biens périssables, c'est se vouer au carcan de la mort.

14/ Vouloir le bien avec violence est aussi injuste que vouloir le mal. La violence crée le désordre et le désordre est le principe de tout mal.

15/ Vouloir le mal, c'est s'asservir à la mort. Une volonté perverse est un commencement de suicide.

16/ Souffrir, c'est travailler. Toute douleur acceptée avec obéissance et résignation est un progrès accompli.

17/ Plus la volonté surmonte d'obstacles, plus elle grandit en puissance. L'espérance doit donc s'unir sans cesse à la foi.

18/ La peur n'est qu'une paresse de la volonté. Les périls n'épouvantent que les natures avortées.

19/ La lumière est un feu vivant mis par la nature au service de la volonté. Elle éclaire ceux qui savent en user, elle foudroie ceux qui en abusent.

20/ Toute volonté qui lutte contre les décrets divins est réprouvée par l'éternelle raison.

21/ Lorsqu'on se crée des fantômes, on enfante des vampires. Quiconque se livre à l'erreur devient sa proie.

22/ L'empire du monde appartient à l'empire de la lumière et l'empire de la lumière est le trône de la volonté. »

(Hermès - Les 22 règles de la volonté)

 

08:26 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2016

Diego Modena (Video)

08:31 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/05/2016

La Rose-Croix (Cyril Billard)

index.jpgVenu arrêter une comtesse en compagnie de son jeune collègue Julien, Franck, inspecteur de police chevronné, perd son sang-froid et abat la prévenue d’une balle en pleine tête. Comme Julien ne comprend pas son geste, Franck lui explique que son rôle de flic n’est qu’un leurre, qu’il est membre d’un ordre secret, la Rose-Croix et qu’il œuvre dans l’ombre depuis toujours pour le plus grand bien de l’humanité…

« La Rose-Croix », se veut à la fois thriller, roman fantastique et œuvre de vulgarisation sur les arcanes de la société mythique éponyme. Le résultat donne un volet thriller fort peu étoffé et relativement décevant, un volet fantastique plein de paranormal et d’ésotérisme échevelé (réincarnations, légende d’Isis et Osiris, Hermès Trismégiste, Papus, Pythagore, etc.) et un volet didactique qui peut éventuellement faire découvrir quelques notions d’hermétisme à des lecteurs non informés mais lassera les autres en raison du ralentissement de l'action. Le style assez enlevé et agréable est néanmoins entaché de nombreuses erreurs et coquilles qui gâchent un peu le plaisir de la lecture. A deux reprises, des passages entiers se retrouvent en doublon. Quel dommage !

2,5/5

 

08:22 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2016

Le Mammouth m'a tuer (Chapitres 1 à 3)

08:33 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2016

Carnets d'un médecin de montagne (Hermann Berger)

index.jpgMédecin d’origine roumaine, installé dès les années 30 dans la vallée de La Maurienne, Hermann Berger consacra la totalité de sa vie à ses patients avec un courage et un dévouement exceptionnel. Il aimait tant son métier qu’il l’exerça jusqu’en juillet 1993 alors qu’âgé de 85 ans, il était certainement le médecin le plus vieux de France. Voulant laisser une trace avant sa mort qui intervint trois mois plus tard, il dicta cet ouvrage à sa fille. Quelques autres témoignages, de collègues, d’infirmières et de religieuses complètent son histoire.

On l’aura compris, ces « Carnets » sont un témoignage rare. En effet, non seulement le personnage est hors du commun mais encore, juif et roumain, il sera en butte aux tracasseries du régime de Vichy et devra se cacher pendant la guerre pour échapper à la Gestapo. Le lecteur admirera un courage et une ténacité hors du commun. Une magnifique figure de médecin de montagne capable de marcher des heures dans la neige pour aller visiter un malade. Un praticien exemplaire comme on n’en rencontre quasiment plus de nos jours. Même chose pour la petite société montagnarde des hautes vallées, vivant dans des conditions de misère et de difficultés matérielles qu’on a peine à imaginer aujourd’hui. Un livre passionnant à plus d’un titre si l’on veut bien faire abstraction d’une écriture au fil de la plume et un peu brute de décoffrage.

4/5

 

08:15 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2016

Le loup et le renard (Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen")

08:48 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2016

Pensées plus ou moins correctes (67)

images.jpgHÂTE

« Hâte-toi lentement. » (Festina lente)

(Auguste)

« La hâte engendre en tout l'erreur. »

HEMISPHERE

«Un jour des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire »

(Houari Boumedienne)

HERESIE

« L'hérésie est la vie de la religion. C'est la foi qui fait les hérétiques. Dans une religion morte, il n'y a plus d'hérésie. »

(A. Suarès)

 

09:20 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2016

A666 (Guillaume Pipon)

A666.jpegVince a dix-sept ans. Il doit partir en vacances avec sa sœur et ses parents. Comme cela lui déplait au plus haut point, il a décidé de filer à l’anglaise. Il a donné rendez-vous à deux copains motards sur une aire d’autoroute. Avec eux, il compte assister au festival rock des Vieilles Charrues de Carhaix en Bretagne. Mais rien ne se passe comme prévu. Les billets sont enfermés dans le coffre de la voiture. Le père, parti chercher une bouteille de Perrier, ne revient pas…

« A666 » est un thriller proposé sous forme de dix épisodes selon une astuce commerciale bien connue. Premier opus offert, tous les autres payants. C’est bien écrit, agréable à lire avec un certain rythme, si l’on peut en juger par ce premier épisode assez réussi. Les personnages sont sympathiques quoiqu’un peu caricaturaux. On note la présence d’un certain humour et une volonté de maintenir le suspens. Cela suffira-t-il pour tenir en haleine les lecteurs sur une pareille distance (10 épisodes!) ? Rien n’est moins sûr.

3,5/5

 

08:46 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2016

Montburgonde (Video)

09:13 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2016

Les Faux As (Chapitres 1 à 33)

09:06 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/05/2016

Le monde perdu (Conan Doyle)

index.jpgLe jeune journaliste Ed Malone est amoureux de la jolie Gladys qui n’éprouve rien pour lui. Elle lui annonce qu’elle se réserve pour un homme courageux, intrépide, héroïque, capable de réaliser des exploits surprenants. Pour époustoufler sa belle, Malone décide de se lancer dans une enquête particulièrement risquée. McArdle, le rédacteur en chef de la Daily Gazette, lui propose de l’envoyer démasquer le professeur Challenger qui, au retour d’une expédition en Amérique du Sud, a osé déclarer avoir découvert une région où vivraient encore toutes sortes d’animaux préhistoriques.

« Le monde perdu » est un roman d’aventures fantastiques de très belle facture. Conan Doyle a su créer tout un univers préservé par la nature suite à divers mouvements telluriques avec dinosaures, ptérodactyles, iguanodons, tyrannosaures et autres hommes-singes. Le lecteur se retrouve donc dans une sorte de « Jurassic Park » bien avant l’heure, vu que cet opus parut en 1912. Les personnages sont tous attachants et bien campés. On s’amuse des disputes entre les deux savants, de la naïveté du jeune journaliste ou du snobisme de l’aristocrate de service. Tout est raconté tambour battant dans un style impeccable et truffé de péripéties relançant sans cesse l'intérêt. Quel plaisir de lire un ouvrage qui n’a pas pris la moindre ride et n’a rien à envier à ceux de nos auteurs actuels.

4,5/5

 

08:39 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2016

Belgravia (Julian Fellowes)

cover225x225.jpegEn juin 1815, à Bruxelles, la jeune et jolie roturière Sophia Trenchard est tout heureuse d’avoir obtenu trois cartons d’invitation pour le bal que donne la duchesse de Richmond. Elle compte bien y retrouver l’homme qu’elle aime, le jeune et charmant Lord Bellasis… Pourtant, l’ambiance de la soirée ne sera ni à la légèreté ni à la romance. Napoléon, échappé de l’île d’Elbe, marche avec ses troupes sur Bruxelles. Wellington s’apprête à le bloquer sur la plaine de Waterloo. Pour combien de ces jeunes danseurs ce bal sera-t-il le dernier ?

« Belgravia » est le premier épisode d’une saga qui en comportera onze et sera diffusée sous forme de feuilleton chaque jeudi du 21 avril au 16 juin 2016. Le procédé est connu et semble avoir fait ses preuves. Si l’éditeur, J.C.Lattès, offre généreusement ce premier épisode, c’est uniquement pour amorcer la pompe. Il s’agit d’un roman historique à forte connotation sentimentale, ouvrage très bien écrit qui devrait ravir les amateurs (trices) du genre. L’ambiance de la ville de Bruxelles à cette époque particulière semble assez bien rendue. Les personnages sont bien campés et l’héroïne principale particulièrement attachante. La rencontre entre la famille de Trenchard, petit boutiquier parti de rien et devenu par la grâce des évènements principal fournisseur de l’armée au point d’être surnommé « le Magicien » avec le milieu aristocratique et les plus hauts responsables est des plus intéressantes et des plus emblématiques. À conseiller sans problème vu la qualité de ce premier épisode.

4/5

 

08:29 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2016

Sensation (Arthur Rimbaud)

images.jpgPar les soirs bleus de l'été, j'irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l'herbe menue,

Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :

Mais l'amour infini me montera dans l'âme.

J'irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la Nature, heureux, comme avec une femme.

 

09:19 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2016

Saignons sous la pluie (Antoine Lefranc)

Saignons-sous-la-pluie_3066.jpgJean, étudiant en arts cinématographiques et Nicolas, son colocataire, lassés de leurs parties de jeux vidéo, s’intéressent de près à un tueur en série qui sévit en ville. Comme il signe chacun de ses crimes avec un baigneur en plastique, les médias l’ont surnommé « le tueur aux poupons ». Et voilà qu’un message bizarre apparaît sur les réseaux sociaux. Pour se justifier, le psychopathe donne rendez-vous aux journalistes dans un ancien abattoir désaffecté. Caméra sur l'épaule, Jean et Nicolas s’y rendent, espérant décrocher le scoop du siècle.

« Saignons sous la pluie » est le premier épisode d’une série intitulée « Peurs sur la ville ». Il s’agit d’un récit d’épouvante fort bien mené et très agréable à lire. Bonne intrigue. Suspense. Personnages sympathiques. Chute surprenante. Pour une fois que la qualité littéraire est au rendez-vous, nul doute que cette série devrait aisément trouver un public. L’éditeur, Storylab, s’est fait une spécialité de proposer des histoires courtes bien adaptées à notre époque de lecture rapide ou furtive sur liseuses, tablettes et ordinateurs. Le style est efficace et bien rythmé, sans sophistication particulière. Mais sans doute un peu trop vite lu et peut-être aussi un peu trop vite oublié.

4/5

 

08:42 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2016

Expresso Love (Video)

09:04 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2016

Comment vaincre sa timidité ? (Ely D.Rice)

 

cover225x225.jpegPetit défaut charmant ou véritable handicap dans les relations avec autrui, la timidité peut aller de la simple rougeur ou du bafouillage à la totale impossibilité de s’exprimer en public, voire à la phobie sociale pouvant amener dans les cas les plus graves à la dépression ou au suicide. Ce petit ouvrage ne se contente pas de décrire les différents symptômes de la timidité, il propose également toute une méthode pour s’en libérer : se poser de petits défis comme aller faire du shopping quand on déteste ça et monter la barre graduellement. Participer à des forums sur internet. Pratiquer un sport d’équipe. Faire du théâtre. Si cela ne suffit pas, il est encore possible de faire appel à un professionnel (thérapie cognitivo-comportementale, sophrologie ou auto-suggestion) ou de participer à des stages de groupe.

L’approche médicamenteuse peut se pratiquer de trois manières : grâce aux bêtabloquants, aux anti-dépresseurs ou aux anxiolytiques, en prenant garde à ne pas tomber dans la dépendance. Ainsi donc, avec un brin de constance et de volonté, tout un chacun devrait pouvoir en venir à bout. Un ouvrage court mais intéressant de vulgarisation psycho-sociale qui n’épuise évidemment pas le sujet mais peut se révéler utile pour une première approche du problème. À noter qu’il est en accès libre sous forme d’e-book gratuit. Alors pourquoi s’en priver si l’on s’intéresse à ce sujet ?

4/5

 

08:19 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |