18/04/2016

A propos du "Mammouth m'a tuer"

Le mammouth m'a tuer.jpgCe récit est édifiant par son honnêteté et implacable par son objectivité qui ne saurait être mise en doute. On éprouve pour l’auteur une compassion de chaque instant qui force l'admiration. Quel beau métier, quel beau gâchis; Celui de notre administration à l’encontre de cette vocation essentielle entre toutes à l’élévation de notre société. Cette humilité qu’ont les gens de savoir, comme Bernard Viallet, et cette ferveur qui les anime lorsqu’il le transmette avec passion, méritent une médaille de la légion d’honneur. Le peu de cas que fait le Ministère de l’Education nationale envers nos enseignants devrait même élever ces Chevaliers de l’Ecole au rang de Grand Croix avec palmes, académiques bien sûr, pour actes de bravoure face à l’ennemi. Mais évidemment, il n’en sera rien… L’ennemi étant le plus souvent l’employeur lui-même.
>
> Mais l’auteur s’en moque éperdument. Il n’a pas choisi ce métier pour les honneurs. Il l’a choisi pour combattre l’ignorance, la médiocrité, l’inégalité, le racisme. Il l’a choisi pour l’avenir de notre pays: la jeunesse. Il brandit les valeurs de la connaissance et celles de la République, car ce sont des vertus, et en reconnaissance, les représentants officiels de celle-ci, l’ignorent du haut de leur Ministère. Ce livre est un témoignage vivant dont la lecture devrait être obligatoire pour tous les responsables du corps enseignant, à commencer par le Ministre lui-même. ! Sans parti-pris, ni religieux, ni politique, bien loin de la leçon de morale républicaine que pourrait  à juste titre administrer ce serviteur de l’enseignement, devenu Directeur d’établissement, on applaudit ses initiatives, on se prosterne devant son abnégation, en même temps que l’on frémit devant les obstacles, parfois insurmontables, que l’Education Nationale, les syndicats, et même les parents d’élèves s’évertuent à ériger en barricades. Ce livre empreint de la sagesse de l’auteur à avoir su  franchir ces barricades tout au long de  trente cinq ans de carrière, conduit cependant le lecteur que je fus, et le père de famille que je suis à exiger cependant la révolution au sein de cette vénérable mais ...dégénérescente institution. A lire  en ouvrant les yeux!

(B.C.)

08:45 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.