18/11/2015

Fin de l'emploi pour les humains (Michel Nachez)

cover225x225.jpegL'automatisation et la robotique ont détruit, détruisent et détruiront nombre d'emplois et de métiers. Les robots ont remplacé, remplacent et remplaceront de plus en plus de travailleurs humains. Même chose pour l'informatique et la net-économie. Comment les millions de personnes qui sont sorties du marché du travail ou qui vont en sortir de plus en plus au fil des années vont-ils pouvoir vivre décemment sans avoir d'emploi salarié ? Jusqu'à quel niveau d'endettement, l’État qui se finance déjà à coût de milliards d'emprunts, pourra-t-il continuer à creuser le trou de sa dette ? Les organismes prêteurs pouvant fermer à tout instant le robinet de la dette représentent une épée de Damoclès suspendue en permanence au-dessus du pays. Chaque année, le nombre d'emplois détruits et donc celui des chômeurs augmente selon une courbe exponentielle. (De 2 756 000 en 2011, on est passé à 3 388 000 en 2014. D'où une paupérisation rampante de plus en plus importante en attendant une fin en forme de crash final. Certains métiers sont plus touchés que d'autres : caissières de supermarchés (remplacées par des caisses automatiques), conducteurs de bus, tramway, taxi, train etc, employés de banque (véhicules automatiques et intelligents), employés de maison (robots divers), emplois industriels (robotique), vendeurs en boutique (internet), enseignants (cours en ligne). La liste est longue et au bout du compte aucun secteur ne peut échapper à terme au phénomène. En contre partie, le nombre d'emplois créés, s'il est réel, est sans aucun rapport avec celui de ceux qui sont ou seront détruits car il se compose souvent d'un très petit nombre de bacs + 5 (programmeurs, ingénieurs etc...). Alors quelles solutions ?

Manifestement, il n'y en a pas. En tout cas, l'auteur n'en a pas à proposer. Tout juste démontre-t-il la réalité du phénomène avec de nombreux chiffres, d'un grand attirail de notes et persuade-t-il le lecteur que la bataille de l'emploi est déjà perdue. Donc un défi est lancé. Il faudrait trouver impérativement quelque chose avant le grand effondrement final... Un livre reposant sur une étude sérieuse mais dont les conclusions font mal tant elles sont désespérantes. A lire par tous ceux qui veulent se sortir la tête du sable des mensonges médiatiques.

4/5

09:17 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.