07/08/2014

Le testament de Galilée / Tome 2 Le parchemin (Sébastien Tissandier)

Le testament de Galilée2.jpgEn sortant du sarcophage de pierre fabriqué autrefois par Galilée, Anna a découvert qu'elle disposait maintenant d'un pouvoir tout à fait exceptionnel. Elle est capable d'accaparer à son seul profit les capacités de tous les autres mutants par simple contact de la main. Après avoir absorbé la puissance d'Hector le colosse, homme à tout faire des Originels, elle s'attaque à Carry, la bibliothécaire capable de mémoriser n'importe quel livre. Celle-ci l'implore de lui rendre la liberté maintenant qu'elle a obtenu ce qu'elle voulait. Anna comprend la requête dans un sens un peu particulier. Elle laisse Hector briser la nuque de Carry. Pour atteindre son rêve fou d'omnipotence, il ne lui restera plus qu'à s'emparer de la liste des trente deux mutants du Professeur Lombard, opération qui va se révéler plus compliquée que prévue.

Ce deuxième tome du « Testament de Galilée » se caractérise par une certaine brièveté (156 pages seulement) et par le fait qu'il ne permet toujours pas de découvrir le fin mot de cette histoire. Certes l'action se développe dans une quête aux pouvoirs un peu répétitive et dans l'évolution des principaux personnages. Jules, amoureux d'Emma, a trouvé en elle la femme de sa vie. Elle termine enceinte l'épisode et l'on nous promet d'ailleurs un troisième tome intitulé « L'enfant ». Un grand nombre de personnages secondaires passent de vie à trépas, quelques agents des services secrets américains travaillant en « free-lance » interviennent sans que l'auteur ne nous éclaire sur le contenu de ce fameux testament de Galilée ni sur la composition de la société secrète des Originels ni sur le but final de toute cette agitation... Un ensemble agréable à lire et divertissant mais que le lecteur aurait nettement préféré présenté d'un seul tenant ! A noter quelques répétitions, faiblesses lexicales et coquilles, heureusement peu nombreuses.

3,5/5

09:11 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.