28/11/2013

Le ventre en l'air (Frédéric Dard)

le ventre en l'air.jpgA New-York, un certain O'Massett, qui se présente comme agent du FBI, oblige l'Ange Noir à assassiner le sénateur Pall qui s'est fait le champion toute catégorie de la pays et du désarmement. En échange de quoi, il lui fournira un billet pour quitter les Etats-Unis ainsi qu'une belle somme d'argent. L'Ange noir remplit son contrat. Mais quand il s'agit de se faire payer et d'être exfiltré, impossible de retrouver O'Massett. Notre héros voit rouge et se lance à la recherche des commanditaires de ce crime assez étrange. Réussira-t-il à démêler ce sac de noeuds alors qu'il a à ses trousses toutes les forces de police de la ville qui ne dort jamais. Heureusement que quelques jolies poupées vont l'aider à découvrir le pot aux roses...

Ce roman policier, très inspiré des grands classiques américains, reste dans le style bien particulier et bien français de Frédéric Dard, fait de gouaille, de galéjades, de détachement et souvent de second degré. Les tournures amusantes, l'argot et l'humour ne manquent pas. Le héros, qui fut une sorte d'esquisse version gangster du futur San-Antonio, a en commun avec ce dernier une détermination farouche, beaucoup de courage et de grandes capacités de séduction. Les femmes tombent toutes dans ses bras, mais sont un peu moins nombreuses que les cadavres qui jalonnent son chemin. Aux limites du roman noir et du thriller, non encore finalisé à l'époque, cet ouvrage n'a d'autre ambition que de divertir et il y réussit très bien, même à des années de distance et ce, presque uniquement en raison du style si particulier de son auteur. Pour les aficionados...

3,5/5

09:07 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.