17/09/2013

Jusqu'au cou (Dick Francis)

Jusqu'au cou.jpgAu fin fond de l'Ecosse, Alexander Kinloch vit en reclus dans une bergerie sans le moindre confort entre sa cornemuse et ses pinceaux. Il n'aime guère le monde civilisé et préfère vivre en solitaire, mais sa tranquillité va être troublée quand quatre faux randonneurs font étape chez lui et l'agressent en lui posant toujours la même question : « Où est-elle? » Et pour ne rien arranger, sa mère l'appelle au secours. Son beau-père se trouve soudainement au bord de la ruine... De précieux trésors familiaux disparaissent. La vie tranquille du peintre musicien semble bien terminée...

« Jusqu'au cou » est un thriller à l'anglaise, c'est à dire élégant et sans hécatombe. L'histoire démarre sur les chapeaux de roues et, malheureusement, s'enlise assez vite. Le rythme ralentit. Peu à peu, se dévoile une intrigue basée sur une escroquerie avec détournement de fonds assez banale et l'intérêt retombe peu à peu. Excepté le héros assez atypique et le détective privé transformiste, les personnages sont assez peu intéressants. Un style quelconque. Pas la moindre trace d'humour. Du simple divertissement de niveau juste moyen. A oublier.

2/5

08:33 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.