06/09/2013

Esaü ou le chaînon manquant (Philip Kerr)

Esau.jpgCherchant à atteindre un sommet proche de l'Annapurna dans le massif de l'Himalaya, l'alpiniste Jack Burnett échappe d'un rien à une avalanche dans laquelle meurt Didier son équipier. Dans sa chute, il atterrit dans une grotte où il fait une découverte susceptible de bouleverser le petit monde de la paléontologie et même de remettre en question rien moins que la théorie de l'évolution. En compagnie d'une équipe de scientifiques de premier plan, Burnett décide de repartir sur les lieux. Mais quelle n'est pas sa stupéfaction quand il découvre qu'il y a un intrus parmi les membres de son expédition.

« Esaü » est un pur roman d'aventures sur fond d'alpinisme et de paléoanthropologie qui fait penser, mais penser seulement, à certaines oeuvres de Jules Verne. Pour apprécier sans doute faut-il avoir gardé une âme d'enfant et oublier tout esprit cartésien ou rationaliste. En effet, il n'y pas grand chose de scientifique et même de simplement vraisemblable dans cette histoire de chainon manquant et de monde perdu. Plus gênant reste néanmoins le côté bien-pensant et convenu qui apparaît dans toute sa splendeur pleine de bons sentiments à la fin. Et, encore pire, le traitement simpliste des situations et des personnages qui font que le lecteur se demande s'il n'est pas tout simplement en train de lire une bande dessinée sans images. A classer comme lecture d'honnête divertissement sans plus.

3/5

08:38 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.