24/08/2013

L'héroïne (Michel Zévaco)

L'héroïne.jpgSous le règne de Louis XIII, Madame de Lespars meurt empoisonnée par un certain baron de Saint Priac, homme lige du Cardinal de Richelieu. Sa fille, la belle Annaïs de Lespart, elle-même fille illégitime de Henri IV, jure de venger sa mère. Elle s'entoure de quatre jeunes gentilshommes qui épousent immédiatement sa cause et rallie un grand complot organisé autour de la personne du futur Gaston d'Orléans, frère du roi avec la complicité bienveillante de la reine Anne d'Autriche et de plusieurs grands du royaume. Mais Richelieu veille au grain. Il dispose de nombreux agents secrets tels Rascasse, le spadassin contrefait ou Corignan, le capucin espion. Annaïs mettra-t-elle à exécution son projet d'assassinat de Richelieu ? Le cardinal saura-t-il désamorcer le complot ?

On l'aura compris ce roman historique du prolifique Michel Zévaco, journaliste anarchiste et romancier populaire du début de l'autre siècle, relève plus de la fantaisie que de l'Histoire tant les privautés avec la réalité des faits sont nombreuses. Ce texte parut d'abord en roman feuilleton dans un journal de l'époque. Il met en scène des personnages hauts en couleurs qui n'ont pour la plupart existé que dans l'imagination de leur auteur, présente Richelieu, Louis XIII, Gaston d'Orléans et Anne d'Autriche d'une manière assez peu fidèle à ce qu'on peut savoir d'eux et nous embarque dans une histoire parfaitement rythmée, pleine d'aventures, de chevauchées, de duels et autres combats à un contre quatre avec le maître d'armes Trencavel en magnifique figure du héros de cape et d'épée chevaleresque. Un peu inférieur en qualité littéraire par rapport à l'étalon de référence, Alexandre Dumas, ce livre permet quand même de passer un bon moment de divertissement sans vouloir demander plus à ce genre de littérature particulier.

4/5

08:56 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.