10/05/2013

Adagio pour une ombre (Marion Zimmer-Bradley)

adagio pour une ombre.jpgA San Francisco, Leslie Barnes, une jeune psychologue, est également voyante et médium. Elle a collaboré avec la police et permis d'arrêter des criminels, mais ne souhaite plus qu'on la sollicite car elle est perturbée par les manifestations plus ou moins agaçantes d'un poltergeist. Avec sa soeur cadette Emily, pianiste surdouée, elle achète une vieille maison de l'autre côté de la baie. L'ennui c'est que cette demeure un peu vieillotte a appartenu à Alison Margrave, une vieille dame retrouvée décédée près de son piano dans des circonstances étranges. Leslie découvre qu'Alison pratiquait la magie et que la maison semble fort peu accueillante. De nombreux phénomènes inquiétants s'y produisent : apparition furtive d'un chat blanc, bruits bizarres, odeurs étranges, portes et fenêtres qui s'ouvrent toutes seules, etc...

Un roman plus basé sur l'étrange et le paranormal que sur le fantastique ou l'horreur. Mme Zimmer-Bradley prend tout son temps pour instiller la peur, l'anxiété et la crainte que le destin des deux héroïnes ne basculent dans le drame. L'ennui c'est que l'ensemble manque un peu de rythme et d'originalité. Les ficelles semblent un peu grosses et même carrément usées. Le dénouement ne surprend absolument pas si ce n'est par certains points totalement invraisemblables de l'intrigue. Cette forme de fantastique du quotidien reste assez difficile à mettre en oeuvre. Tant de bien meilleurs textes ont déjà été écrits... N'est pas Edgar Poe ou Jay Anson qui veut. L'auteure, par ailleurs fabricante de best-sellers dans le registre fantaisie médiévale avec la série fameuse des « Dames du lac », aurait sans doute mieux fait de ne pas se fourvoyer dans un genre où manifestement, elle réussit moins bien.

3/5

09:06 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.