14/04/2013

Meurtre au presbytère (Jean-Paul Guetny)

meurtre au presbytère.jpgA Saint Silice, petite station thermale d'Auvergne, Peter Hoskyns, le libraire, surprend une étrange conversation entre deux individus qui semblent préparer un mauvais coup. Peu de temps après, Dominique Martin-Labreux, un jeune séminariste, est retrouvé étranglé dans son lit au presbytère du village. Bizarrement, Cheftaine, la gouvernante, s'empresse de nettoyer le corps, d'effacer tous les indices et de suggérer au médecin légiste que le jeune homme a succombé à un arrêt du coeur. Hoskyns tente de mener l'enquête dans ce milieu ecclésiastique feutré. Il découvre que Dominique s'apprêtait à renoncer à entrer dans les ordres pour des raisons d'ordre sentimental.

Un roman policier de facture classique qui malheureusement se perd très vite dans les arcanes de la vie religieuse. Certaines mauvaises langues diraient même qu'il se noie dans l'eau bénite. Il n'y a pas véritablement d'enquête à proprement parler. Tout le monde aurait pu commettre le crime, le libraire patauge et ne révèle l'identité du coupable qu'à la fin, ce qui semble normal, mais sans déduction ni raisonnement logique, ce qui l'est moins. Si l'on y ajoute des personnages caricaturaux, de longues digressions théologiques et une utilisation de noms de lieux aussi fictifs que ridicules (Saint Silice, Montoussain ou Bandégave), on s'aperçoit très vite qu'on est fort loin du chef d'oeuvre !

2,5/5

09:30 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.