08/03/2013

La femme de Paul (Guy de Maupassant)

La femme de Paul.jpgPrès de Chatou, Paul Baron, fils d'un digne sénateur, est en train de se détendre dans une guinguette des bords de Seine en compagnie de Marguerite, sa jeune maîtresse, quand arrivent sous les vivats des canotiers et autres danseurs quatre lesbiennes qui semblent bien connaître Marguerite... Monsieur Lantin est un homme heureux. Il a une femme qui adore aller aux théâtre avec ses amies et qui en profite pour se parer de bijoux de pacotille bien clinquants. Mais quand celle-ci décède, la nécessité oblige Lantin à aller proposer un collier de sa femme à un bijoutier... Dans un champ, un couple marié, dans la soixantaine, se fait surprendre en pleine action par un garde-champêtre qui les traîne devant le maire. Lequel les somme d'expliquer les raisons de l'attentat à la pudeur qu'ils viennent de perpétrer... Une servante d'auberge violée par un client meurt en couche. L'enfant deviendra un valet de ferme boiteux, demeuré et souffre-douleur des ricaneurs du coin... Un homme décide de se marier juste pour ne plus jamais se retrouver seul dans son appartement...

« La femme de Paul » est un recueil de douze nouvelles de Guy de Maupassant. Le lecteur y trouvera un peu de tout. De petits faits de vie, des descriptions d'ambiances disparues comme celle de la faune des bords de Seine, des personnages atypiques et haut en couleurs comme « Tombouctou » ou comme le uhlan d' « Un duel » et des situations banales voire triviales qui, au fil du récit, révèleront toutes sortes de facettes plus ou moins honteuses de la condition humaine. Maupassant, maître inégalé du genre, a su se servir de tous les registres, allant de la comédie de moeurs, au drame en passant par l'étrange ou le fantastique (« Lui ? », « La morte ») et même le romantique sentimental. Mais toujours avec cette maîtrise stylistique exceptionnelle, cette légèreté faite d'élégance et de précision et cette acuité du regard teintée d'ironie, de dérision et d'une certaine mélancolie. Ce recueil ne peut que donner envie d'en lire plus. En effet, les nouvelles de Maupassant n'ayant pas pris une ride, sont, encore et toujours, de petits chefs d'oeuvre à déguster sans modération...

5/5 

09:00 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.