04/02/2013

Avant toi (Jojo Moyes)

avant toi.jpgLouisa Clark, une jeune anglaise de 27 ans, se plait dans son travail de serveuse au café « Au petit pain beurré » mais un jour elle se retrouve au chômage quand son patron est obligé de mettre la clé sous la porte. Vivant encore chez ses parents, prolétaires qui tirent le diable par la queue, elle se voit proposer un poste d'auxiliaire de vie auprès d'un handicapé, Will Traynor, riche et beau trader, devenu tétraplégique suite à un très grave accident de la circulation. Mais dès sa prise de fonction, Louisa se sent fort mal reçue et même rejetée. Will semble aigri, négatif et très sarcastique. Il vit très mal le fait d'être cloué dans son fauteuil roulant, dépendant d'un soignant, Nathan, et incapable de pratiquer toutes les activités (parapente, saut à l'élastique, escalade, plongée) qui donnaient à sa vie antérieure tout son piment. Et pour ne rien arranger, Alicia, sa fiancée, vient même lui annoncer son mariage avec Rupert, un de ses amis... La mission de Louisa est d'autant plus difficile que Will a déjà attenté à ses jours et ne s'est laissé que six mois de sursis. Louisa parviendra-t-elle à lui redonner goût à la vie et à le faire revenir sur sa décision ?

Un roman à la fois sentimental et dramatique d'une telle intensité et d'un tel rythme qu'il est difficile de le quitter avant la fin. Beaucoup d'émotions, des personnages attachants, profondément humains avec lesquels le lecteur entre immédiatement en empathie. Des thèmes graves comme le handicap lourd et l'euthanasie traités avec intelligence, honnêteté et délicatesse. Ce livre, pendant littéraire (en plus grave) du célèbre film « Intouchables » va certainement permettre aux valides de mieux comprendre le drame que vivent certains handicapés. Un récit touchant, émouvant et même déchirant sur la fin, et -merveille- qui ne tombe jamais dans le mélo, l'eau de rose voire le sentimental grâce à l'humour, l'acuité du regard et la générosité de l'auteure, excellente observatrice et psychologue. Enfin, cerise sur le gâteau : un style impeccable, très vivant, rapide, fluide et rendu très vivant par de nombreux dialogues. Un petit bijou que cette rencontre improbable...

5/5

09:38 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.