10/01/2013

Casse-pipe à la Nation (Léo Malet)

casse-pipe à la nation.jpgSon amie et assistante Hélène devant rentrer en train de la Côte d'Azur, Nestor Burma l'attend à la gare de Lyon. La jeune femme n'étant pas au rendez-vous, le détective privé va prendre un peu de bon temps à la foire du Trône. Comme il aperçoit une très jolie femme qui s'installe dans le Scenic Railway, il la suit et s'asseoit juste derrière elle. Mais, alors qu'il se trouve au plus haut de cette attraction à sensation, un inconnu tente de le précipiter dans le vide. Burma voit la mort de près. Il parvient néanmoins à se débarrasser de son agresseur qui finira écrasé au sol. Ainsi débute cette enquête du fin limier parisien qui se retrouve mêlé à une affaire qui n'a pas grand chose à voir avec les fêtes foraines.

Un roman policier de facture classique, bien mené, bien enlevé et encore très agréable à lire aujourd'hui en dépit de son grand âge (1957). Malet nous décrit un monde qui date un peu, le microcosme un peu interlope du quartier de la Nation, avec ses forains, ses voyous et ses pinardiers de Bercy. Bien sûr, tout cela a depuis longtemps disparu, tout autant que le Londres de Sherlock Holmès, mais ne lit-on pas encore les aventures du héros de Conan Doyle avec un grand plaisir ? Il en va de même pour cet ouvrage de Malet, fine plume s'il en fut et grand artisan de la langue verte, du parler « titi parisien » humoristique et décalé (malheureusement plus ou moins disparu de nos jours). Le lecteur passe un bon moment de détente avec ce livre et en profite pour s'offrir une jolie plongée dans le passé. Soit deux bonheurs pour le prix d'un : polar et histoire. Pourquoi s'en priver ?

4/5

09:11 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.