09/12/2012

Marc-Aurèle / Le martyre des chrétiens (Max Gallo)

marc-aurèle.jpgA la mort de l'empereur-philosophe Marc-Aurèle, Commode, son fils, en réalité un batard que sa femme a eu avec un gladiateur, lui succède. Sadique et dépravé, ce dernier va se comporter comme un nouveau Néron et persécuter sauvagement les chrétiens. Un noble romain, Julius Priscus, disciple et ami de Marc-Aurèle est désolé du tour que prennent les évènements. L'attitude des chrétiens lui semble incompréhensible. Comment ces gens font-ils pour aller à la mort en chantant et pour se laisser martyriser aussi facilement ? Il interroge longuement Eclectos, un grec chrétien qui croit que le royaume de Dieu est proche et qui affirme que bientôt un empereur se convertira et que de l'alliance entre romains et chrétiens sortira un monde et une ère nouvelle.

Un roman historique sur une période particulièrement troublée. Décadence romaine d'un côté et montée en puissance des Chrétiens de l'autre. Le sang des martyrs étant semence de nouveaux Chrétiens. Au début, ceux-ci passent pour des renégats car, objecteurs de conscience avant l'heure, ils refusent de prendre les armes et ne rendent pas le culte dû à l'Empereur divinisé. Ils sont accusés de tous les maux, fouettés, battus, torturés et jetés aux lions. Gallo décrit longuement le supplice de Blandine, de l'évêque Pothin et de leurs malheureux compagnons suppliciés dans les arènes de Lugdunum. Une des scènes les plus gore du livre. Heureusement, il a su contrebalancer ces horreurs par de longues discussions entre Julius et Eclectos et faire quelques flashbacks sur la pensée et les écrits de Marc-Aurèle (humaniste qui n'alla pas jusqu'à faire grâce aux chrétiens) ce qui permet de comprendre les enjeux et les problématiques de cette véritable « révolution culturelle ». Très facile et très agréable à lire, ce livre donne une bonne idée de l'ambiance de l'époque sous une forme de vulgarisation historique simple et légère. Ouvrage plus divertissant qu'universitaire.

4/5

08:54 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.