24/11/2012

Abraham, le messager d'Harân (René Guitton)

Abraham.jpgD'abord nommé Abram, Abraham est un descendant de Sem, fils de Noé. Fils de Terah, un riche sculpteur d'idoles, il a deux frères, Nahor et Haran. Haran meurt en laissant un fils, Loth. Abram épouse sa demi-sœur Saraï, qui est stérile. Un jour pour échapper à la colère de Nemrod qui ne veut pas entendre parler de dieu unique, Abram quitte Ur avec Terah, Saraï et Loth, son neveu. Ils s'installent à Haran, où Terah meurt. À l’âge de 75 ans, sur ordre de Dieu, Abram quitte Haran avec Saraï, Loth, ses bergers et ses troupeaux, et va dans le pays de Canaan, à Sichem puis au chêne de Mambré, où Dieu lui promet de donner ce pays à sa descendance. Abram y construit un autel, puis atteint le Néguev d’où une famine le chasse vers l’Égypte...

Ainsi débute la formidable épopée du père fondateur des trois religions monothéistes. L'Eternel lui ayant promis une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, il devra cependant attendre d'avoir 99 ans pour être le père d'Ismaël que lui donnera son esclave égyptienne Agar et quelques années de plus pour qu'un miracle rende fertile Saraï (devenue Sarah) et lui permette d'enfanter Isaac alors qu'elle a dépassé les 100 ans. Dans cette histoire fort agréablement racontée à travers la correspondance entre deux témoins Elias et Eliézer, secrétaire et serviteur d'Abraham, les prodiges et les miracles ne manquent pas. Même si l'historicité du personnage reste discutée en l'absence de preuves archéologiques, René Guitton a pris le parti de rester relativement fidèle au livre de la Génèse ainsi qu'au Coran, ce qui n'en rend son livre que plus passionnant. Le lecteur remarquera au passage combien le message d'amour d'Abraham, diffusé 19 siècles avant notre ère reste plus que jamais d'actualité. Une très agréable plongée dans le Moyen Orient sauvage et perturbé des premiers temps.

4,5/5

19:41 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.