31/10/2012

J'ai rencontré des gens formidables (Gérard Klein)

j'ai rencontré des gens formidables.jpgL'animateur de radio et acteur Gérard Klein (surtout célèbre pour son rôle d'Instit' à la télévision) a décidé il y quelques années de tout quitter pour commencer une nouvelle vie. Aujourd'hui, il sillonne le monde pour faire connaître de minuscules associations caritatives. Très éloignées des pratiques des grosses ONG comme la Croix Rouge, l'Unicef ou Médecins sans frontières, elles privilégient les actions ponctuelles, les micro-réalisations dans lesquelles les autochtones s'impliquent vraiment. Elles ne mobilisent que des sommes dérisoires mais leurs actions sont beaucoup plus pérennes. Ainsi Gérard Klein nous emmène-t-il au Népal, au Cambodge, au Maroc, en Bolivie, au Pérou et un peu en France pour nous faire connaître ces « gens formidables » que sont ces humanitaires qui se consacrent à recueillir les enfants des rues, à impulser de nouvelles méthodes de culture, à distribuer des fours solaires, à améliorer des canaux d'irrigation voire à créer des centres d'accueil pour les autistes.

Présenté comme « document », ce témoignage est aussi un beau récit de voyages, loin de la sotte consommation touristique (Klein n'est d'ailleurs pas contre le tourisme. Il lui trouve même certains avantages). Un livre sympathique, tonique, réconfortant qu'il dit avoir écrit pour « partager avec vous l'optimisme communiqué par nos rencontres. Au lieu de sombrer dans la sinistrose, regardons, mettons en avant, apprenons de ces milliers de petites actions. Mètre carré par mètre carré, individu par individu, elles transforment les grands équilibres. » De plus, après chaque chapitre, Klein donne toutes les références (adresses, sites internet) pour permettre au lecteur de poursuivre sa réflexion et, pourquoi pas, pour passer à l'action.

5/5

08:35 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Gérard vous êtes un mec bien et de plus nous avons le même âge je suis du 1.10.42 bises

Écrit par : BLONDEL nelly | 30/11/2012

Les commentaires sont fermés.