09/10/2012

La nuit de l'amandier (Françoise Bourdon)

La nuit de l'amandier.jpgEn 1890, en Haute Provence, sur un plateau proche du Mont Ventoux, vit une famille d'arboriculteurs spécialisés dans la culture des amandiers. Anna, leur fille, amoureuse de Martin, fils d'un riche confiseur d'Apt, croit qu'elle va se marier avec lui. Mais au dernier moment, il l'abandonne pour épouser Mathilde, la fiancée de son frère, mort suite à un accident de cheval. Un peu plus tard, elle rencontre Armand, pâtissier fabricant de nougat. Elle l'épouse et se croit heureuse dans sa vie de femme. Mais la première guerre mondiale et la mort de Mathilde vient bouleverser la donne. Martin adresse à Anna une lettre dans laquelle il lui avoue l'avoir toujours aimée et devoir lui révéler un secret...

Un roman de terroir émouvant et bien ficelé, illustrant des métiers et des techniques pas forcément très connus comme l'exploitation de l'amande, la technique de fabrication du nougat ou des fruits confits et la culture de la lavande. Une saga familiale s'étendant sur trois générations et plus d'un demi-siècle. Si les deux familles ne sont pas trop perturbées par la guerre de 14 (des hommes partis et tous revenus sains et saufs, seul Georges rentrera unijambiste), celle de 40 aura des conséquences beaucoup plus dramatiques. Bien écrit, cet ouvrage est touchant et émouvant ne serait-ce que par l'évocation de la vie de petites gens à la fois si proches et si loin de nous-mêmes. Françoise Bourdon a bien su doser sa recette : un peu de familial, un peu de sentimental, un peu de techniques anciennes, des amours contrariés et une fin en crescendo dramatique. Un ensemble finalement très réussi et bien agréable pour amateurs du genre.

4/5

08:50 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.