04/10/2012

La ligne d'ombre (Joseph Conrad)

La ligne d'ombre.jpgA Bangkok, au temps de la marine à voile, un jeune officier de marine débarque à terre avec la ferme intention de retourner au pays quand le capitaine du port le réquisitionne pour prendre le commandement d'un bateau, le Melita, dont le capitaine vient de mourir. Ce magnifique voilier et sa cargaison doivent rejoindre au plus vite le port de Singapour. Fier de se retrouver seul maître à bord après Dieu, le jeune homme accepte sans savoir dans quelle galère il s'embarque. Un second, M. Burns, malade et à moitié fou depuis la fin tragique du précédent commandant, un équipage miné par les fièvres tropicales et, comble de malchance, un calme plat sans le moindre souffle d'air pour gonfler les voiles. Comment le jeune capitaine se sortira-t-il de cette mission quasi impossible.

Un récit de navigation d'autant plus intéressant qu'il sent le vécu. Il semble que l'auteur se soit trouvé encalminé pendant trois semaines dans des conditions similaires. Cette situation est préoccupante et dangereuse dans la mesure où un bateau à voiles a peu de chances de tirer son épingle du jeu s'il ne peut plus manoeuvrer, hisser ou ferler les voiles faute de marins. Conrad la traite d'une manière originale et quasi fantastique. Il fait sentir au lecteur la pesanteur du destin contraire qui semble s'acharner sur ce vaisseau. La mort rôde un peu partout. Seuls deux humains, le cuisinier Ransome, personnage dévoué et attachant et le capitaine ont été épargnés par la maladie. A eux seuls, ils ont bien de la peine à faire voguer le navire. « La ligne d'ombre » est un livre sombre et inquiétant dans lequel le lecteur attend avec inquiétude le moment où le sort va être conjuré, où la chance, tout comme le vent, va enfin accepter de tourner. A noter un style hyper classique qui date un peu et qui demande quelques efforts de patience et d'attention de la part du lecteur.

4/5

09:12 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.