06/08/2012

Les maîtres (Georges Duhamel)

Les maîtres.jpgEn septembre 1908, Joseph use du subterfuge d'une fausse ruine pour soutirer de l'argent à sa propre famille alors qu'il est riche à millions. Laurent est tiraillé entre ses deux maîtres, Chalgrin avec qui il prépare son doctorat ès sciences au Collège de France et Rohner de l'Institut Pasteur pour son doctorat de médecine. Justin est devenu simple ouvrier dans une filature à Roubaix. Sénac, après avoir travaillé pour Chalgrin puis pour Joseph, se laisse de plus en plus aller à son mal de vivre. Il se dégoûte lui-même suite à une malversation qu'il a commise.

Commencé de manière plus sombre et plus dramatique que le précédent tome de la « Chronique des Pasquier », celui-ci avance par paliers sur le chemin des désillusions. Les deux maîtres vénérés de Laurent se livrent une guerre sans merci, Rohner se montrant particulièrement odieux avec Chalgrin lequel finira mal après avoir tenté une ultime réconciliation. Il en sera de même pour Sénac, cet être malveillant et torturé qui fut pour une grande part dans l'échec du phalanstère d'artistes et qui finalement retournera ce mal de vivre contre lui-même dans une sorte de conclusion logique. Toujours magnifiquement écrite et pleine d'observations judicieuses sur la réalité humaine, cette saga familiale se poursuit sous forme de lettres envoyées à Justin par Laurent. Le lecteur, qui doit deviner les réponses, suit pas à pas le héros découvrant que, chez de grands hommes admirables et respectables, le génie scientifique peut s'allier aux pires bassesses et aux plus petites mesquineries.  

09:00 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.