13/04/2012

Itinéraire bis (Pépito Matéo)

Itinéraire bis 2.jpegTrès vaguement inspirée des Mille et une nuits, l'histoire commence par « Il était une fois un Sultan... » qui doit punir un voleur en lui faisant couper la tête par son bourreau. Au moment où la hache va trancher son cou, le condamné déclare qu'il a un secret à faire connaître au Sultan. Et il sauve une première fois sa tête par la magie d'un mot. En une nuit, une graine, si elle est plantée par une main innocente, peut donner un arbre et tous ses fruits. Le Sultan fait donc planter une graine de coing, mais, au matin, pas plus d'arbre que de fruit. Comment le voleur pourra-t-il s'en tirer cette fois ?

Dans un registre plus proche du conte classique, Matéo brode sur la magie, le fantastique et même sur les univers parallèles et les destins qui s'entrecroisent. Il use et abuse des digressions, des retours en arrière et autres histoires croisées selon le principe de l'escalier ou du coq à l'âne. Ainsi libère-t-il l'imaginaire, la poésie et promène-t-il le lecteur et surtout le spectateur car « Itinéraire bis » ainsi que l'amusant court sketch « Le trou de mémoire, histoire en rappel », ajouté en bonus en fin d'ouvrage, sont des textes destinés à être joués sur scène. C'est frais, amusant, baroque et un peu absurde. Ca se situe quelque part entre Ionesco et Raymond Devos. Un vrai régal !

4,5/5

 

Citation : « Non, il faudrait un monde, où chacun aurait les moyens... Mais il faudrait quand même un juste milieu et il faudrait se donner les moyens d'éliminer les gens du milieu, un peu sur les bords, mais sans faire l'amalgame avec le centre... Enfin, faudrait pas faire les choses à moitié... je veux dire un monde parfait, un monde... (…) Oh, c'est chiant le paradis !

09:27 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ma prochaine lecture. Merci pour l'article.
Marie

Écrit par : Caf Caen | 13/04/2012

Les commentaires sont fermés.