07/04/2012

Le géant Yéous (George Sand)

le géant yéous.jpgDans les Pyrénées, le berger Miquelon possède une rencluse, c'est à dire une petite propriété d'altitude qui lui permet de faire paître son troupeau pendant les mois d'été. Un jour, un énorme bloc de pierre, personnalisé sous le nom de « Géant Yéous », s'abat sur la maison, détruisant tout sous un terrible éboulement. Miquelon en réchappe de justesse avec un bras mal ressoudé et une jambe en moins. Ayant tout perdu, il n'a plus d'autre solution pour survivre que de partir mendier sur les routes avec sa femme, son fils Miquel et ses filles. A sa mort, Miquel veut reprendre le flambeau et remettre en état la propriété familiale. Sa ténacité et son courage viendront-ils à bout de l'obstination du géant de pierre ?

Une histoire du terroir montagnard en forme de conte moral illustrant le proverbe « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » avec un arrière-plan quasi fantastique dans la mesure où le géant réapparaît la nuit et parvient même à se reconstituer en dépit de tout ce que lui inflige Miquel. C'est bien écrit, encore agréable à lire et plein de fraîcheur. Ce classique écrit pour un public jeune n'a presque pas vieilli. Il reste une belle ode à l'humble travail des montagnards et à la beauté pleine de rudesse des sommets.

4/5

08:28 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.