26/03/2012

Les séparées (Kéthévane Davrichéwy)

Les séparées.jpgAlice et Cécile sont deux jeunes femmes qui sont amies depuis qu'elles se sont rencontrées sur les bancs de leur classe de sixième. Inséparables, elles ont vécu ensemble leurs années d'adolescence, leurs premiers amours, leurs aventures diverses et variées. Plus sensuelle, Alice a multiplié les conquêtes alors que Cécile est restée plus réservée. Toutes deux se sont mariées, Alice avec David et Cécile avec Eric, puis ont divorcé. Ayant repris la boîte de son père, Cécile a engagé Alice qui a fini par se lasser et par reprendre son indépendance. Peu à peu la vie les a séparées jusqu'au jour où Cécile s'est retrouvée dans le coma suite à un grave accident de la route qui ressemblait d'ailleurs à un suicide.

Un roman sentimental bien ancré dans une époque, les années quatre vingt, la génération Mitterand, le disco, les paillettes. Une jeunesse nostalgique des années 68 qui découvrait le sida et qui ne pouvait avoir d'autre repères que la mort de Cloclo, celle de Tonton et le moonwalk de Mickaël Jackson. Une histoire bien ancrée dans un milieu aisé, insouciant, ignorant la précarité, le chômage et la vie difficile des classes inférieures. Uniquement intéressé par la vie facile, les petits plaisirs et les rencontres d'un soir. Au total, un ton léger, un peu superficiel mais pas désagréable (Madame Davrichewy a la plume rapide et légère), pour une intrigue sans grande originalité ni épaisseur particulière. A peine un cran au-dessus du roman de gare...

3/5 

08:42 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.