24/03/2012

Rêve-errance (Pépito Matéo)

Rêve-errance.jpegDon Quichotte de la Manche a trop lu de livres. Il rêve de rééditer les exploits des chevaliers errants de la grande époque. Il part à l'aventure sur d'improbables chemins, rencontre des VRP de multinationales qui le révulsent avec leur slogan « Business time is money ». Il les défie, mais ne sort pas vainqueur de ce combat inégal. Alors il décide de faire les choses dans les règles. Il se fait adouber chevalier et il engage un écuyer, le bon gros Sancho Pança à qui il promet de devenir gouverneur d'une île à la condition qu'il s'en empare lui-même. Dans sa quête illuminée, rien n'arrêtera le diable d'homme, ni les géants, ni les moulins à vent, ni les tonneaux de vin des tavernes.

Cette pièce de théâtre en deux parties est la reprise burlesque du célèbre livre de Cervantès modernisé et surtout carrément passé à la moulinette par l'humoriste décalé Pépito Matéo. Le résultat donne un texte baroque, absurde, délirant, plein d'humour et même d'une certaine poésie. En ce qui concerne le style, l'homme fait feu de tout bois, utilise le jeu de mot, le calembour, le coq à l'âne, les citations en langue étrangère sans oublier les allusions les plus diverses, les plus saugrenues ou les plus anachroniques. Un vrai régal pour l'esprit...

4,5/5

Citation : « Espèce de tarte aux pommes ! Y va te d'mander d'êt' performant, d'faire des heures sup' ! Quel genre de patron c'est ? Ultra-libéral ancien'ment d'gauche, on connaît ça ! »

08:57 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.