18/03/2012

Héritage (Anne-Constance Vigier)

Gabriel Morel, cadre homosexuel d'une grande entreprise, se pose des questions sur le couple qu'il forme avec Vincent. Son partenaire le trompe-t-il ? L'aime-t-il toujours ? Il se prend de compassion pour Muriel, la secrétaire, que son fils Joris, jeune homme violent et asocial, bat régulièrement. Un soir, alors qu'il est resté au bureau après le départ de tout le personnel, il surprend Joris en train de forcer les serrures du bureau de Muriel dans l'espoir d'y trouver de l'argent. Gabriel veut l'en empêcher et, dans l'altercation qui suit, un geste malencontreux fait basculer leur destin...

Héritage.jpgSur un thème proche du fait divers et dans le cadre peu épanouissant des « open-space », Anne-Constance Vigier décrit avec une précision d'entomologiste des rapports humains complexes et campe avec finesse et intelligence des personnages intéressants et attachants. Le lecteur se retrouve quasiment dans la peau de Gabriel, nettement moins dans celle de Vincent qui garde du début à la fin un rôle ambigu et a même une petite faiblesse pour Maryvonne, la pittoresque technicienne de surface ou pour la turbulente grande famille de Vincent. Ainsi va la petite musique d'un livre qui aurait pu être une totale réussite s'il avait bénéficié d'une sérieuse relecture qui eut épargné au lecteur un certain nombre de répétitions, phrases emberlificotées, filandreuses ou à rallonges s'étalant sur des demi-pages... Entre l'effet de style facile (suppression de signes de ponctuation de dialogues ou autres) et le confort de lecture procuré par des phrases harmonieuses et bien équilibrées, le choix devrait pourtant aller de soi.

3,5/5

08:22 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.