03/12/2010

Poète et paysan (Jean Louis Fournier)

poète et paysan.jpgJean Louis vient de terminer ses études de cinéma et de mise en scène. Il rêve d'écrire des scénarios et de réaliser des films. Mais le jour où il rencontre une fille de fermier dont il tombe amoureux, il décide de se reconvertir en agriculteur avec l'idée de reprendre un jour la ferme du futur beau-père. L'ennui c'est qu'il n'y connaît rien et que les odeurs de fumier et de purée lui portent au coeur.

Ce récit autobiographique (?) est un texte dans la lignée de « J'irai pas en enfer » ou « Il a jamais tué personne, mon papa ». L'auteur, qui a passé l'âge du gamin naïf et rêveur, est maintenant devenu un jeune homme introverti et un peu paumé, toujours aussi rêveur, déconnecté, sentimental et aussi peu adapté à la culture de la terre qu'à la condition d'homme marié. Ce livre, un peu daté avec ses références pré-soixante-huitardes (Pompidou, Trenet, Mariano, Catherine Langeais) reste quand même une vraie source de plaisir pour le lecteur surtout en raison du style minimaliste de Fournier, tout en finesse, retenue et suggestions. Fournier a l'art d'en dire énormément avec le minimum de mots et cela confine souvent au véritable tour de force stylistique. Un ton décalé, beaucoup d'humour et pas mal d'auto-dérision. Une recette bien agréable.

4,5/5

 

08:48 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.