17/08/2010

Gilles de Rais (Jacques Heers)

gilles de rais.jpgQui fut réellement Gilles de Rais ? Le valeureux compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, maréchal de France, rivalisant d'audace avec les La Hire et autres Xaintrailles lors de la libération d'Orléans ou s'illustrant pour le sacre de Charles VII à Reims ? Le dépravé, pédophile, criminel, coupable de la mort de dizaines de jeunes garçons dans d'horribles tortures, le sataniste invoquant les démons et tentant en vain de faire fabriquer de l'or par nombre de charlatans ? Tout cela à la fois ou encore autre chose ? Eut-il droit à un procès honnête ou fut-il victime à la fois du tribunal de l'évêque de Nantes, des appétits du Duc de Bretagne et de la hargne de sa famille craignant pour son héritage ?

Le grand médiéviste Jacques Heers fait pièce de toutes les images d'Epinal et des versions plus ou moins romancées d'une vie atypique que chacun a pu lire dans des livres moins documentés ou plus tendancieux que le sien. Oui, Gilles de Rais fut un chef de guerre qui accompagna Jeanne d'Arc, mais ce ne fut pas son plus fidèle soutien car il l'abandonna très vite pour reprendre ses vieilles habitudes de pillage et de rapine. A l'époque, et contrairement à une idée fort répandue, la guerre ne nourrissait pas son homme, elle avait plutôt tendance à ruiner son noble ! La crédulité et le manque de moyens le poussa ensuite dans les bras des alchimistes. Le peu de résultat l'amena à tenter de se concilier le diable et son train. Ruiné, il en vint à vendre une grande partie de ses domaines ce qui indisposa ses héritiers. Quant à sa barbarie qui inspira le personnage de Barbe-bleue, elle est plus qu'établie. Cet homme fut réellement un monstre et il faut être ignare ou de mauvaise foi pour tenter de le réhabiliter en proposant un aventureux parallèle avec le destin de la Pucelle. J. Heers démontre que deux procès menés en parallèle avec des dizaines d'enquêteurs et des centaines de témoins n'ont pu être truqués d'autant plus qu'il aurait été plus simple de liquider le trublion sadique et sodomite un soir au coin d'un bois. Un excellent ouvrage historique qui n'a rien d'un roman mais qui apporte un éclairage nouveau sur un personnage sulfureux.

5/5

08:36 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Gil de Rais un aventurier brigand à l'origine qui su s'imposer ..
Mais qui fut réellement Jeanne d'Arc ... beaucoup de doute quant à ses prétedues voix et surtout comme pucelle d'Orleans ???
La littérature abonde sur le sujet ..
Bonne journée

Écrit par : aramis- etc... | 17/08/2010

... qui su s'imposer, oui, mais qui finit fort mal : pendu puis brûlé ! Comme un manant et comme un sorcier...

Écrit par : CC.RIDER | 18/08/2010

Les commentaires sont fermés.