18/01/2009

Crack (Tristan Jordis)

crack
Le crack est un mélange de cocaïne, de bicarbonate de soude et/ou d’ammoniaque qui se présente sous la forme de petits cailloux qu’il faut chauffer dans une pipe doseuse avant de fumer. Ses effets sont plus intenses, plus addictifs mais plus brefs que ceux de la cocaïne. La descente et le manque qui s’en suit n’en sont que pires. Sa consommation régulière peut provoquer des hallucinations et entraîner des comportements violents, paranoïaques ou suicidaires. Quand on sait que la dose (galette) s’échange pour 30 à 50 euros et qu’un toxico bien accro en fume jusqu’à 5 ou 6 par jour sans pouvoir exercer le moindre travail, on imagine quels trafics et quel niveau de prostitution sont liés à cette pratique…

             Jeune journaliste frais émoulu de son école, Jordis souhaite réaliser un film sur ce milieu qu’il a déjà eu l’occasion d’aborder de loin en tant que consommateur régulier de shit. Et le voilà qui plonge, seul blanc parmi cette communauté majoritairement noire, dans le milieu des accros de la porte de la Chapelle à Paris. Il rencontre des personnages hauts en couleur (Souleymane, Saga, Ibou), pour la plupart originaires du Sénégal ou des Antilles qui ont commencé par dealer de la cocaïne avant de tomber dans le crack. Ils sont instables, peu fiables et souvent violents. Ils désirent même être payés pour être filmés, ce qui fausse totalement le jeu. Résultat : Jordis ne pourra jamais tourner son film ! Ni roman, ni thèse, ni véritable reportage, ce livre n’est que le compte-rendu brut de décoffrage d’une suite d’impressions, de rencontres, de déclarations plus ou moins hallucinées mais souvent lucides de drogués qui ne se font aucune illusion sur leurs chances de décrocher. L’auteur a passé une année entière avec eux et s’est senti très proche d’eux. La description du rôle des associations et des pouvoirs publics est révélatrice du désarroi d’une société qui ne sait que faire de ces êtres perdus pour lesquels l’auteur éprouve plus que de la sympathie. Un peu plus de distance n’aurait pas nui, mais il faut prendre ce bouquin pour ce qu’il est : un simple document, un instantané sur un fait de société inquiétant, à un instant T dans un lieu X. Le squat de la Chapelle est démantelé à la fin et les toxicos se voient relogés dans des hôtels où ils ne se plaisent pas. Le trafic reprendra ailleurs…

3/5

15:41 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : drogue |  Facebook |

12/01/2009

Maudit Karma (David Safier)

maudit karma
L’animatrice télé Kim Lange a atteint le sommet de sa carrière en n’hésitant pas à marcher sur la tête de ses concurrentes. Elle vient d’être récompensée par le prix de la Meilleure Présentatrice quand elle meurt subitement, écrasée par la chute d’une météorite, en fait un déchet de station spatiale soviétique rentrée dans l’atmosphère. Arrivée dans l’au-delà, elle découvre qu’en raison de son mauvais karma (elle a trompé son mari et négligé sa petite fille), elle devra être réincarnée en fourmi. Dans sa nouvelle enveloppe, elle peut observer l’arrivée de Nina, son ex-meilleure amie, qui prend sa place auprès de son mari, de sa fille et de sa propre mère. Et ses tribulations ne font que commencer. Plusieurs fois fourmi, elle sera également cochon d’Inde, vache et chien. Il lui faudra accumuler suffisamment de bon karma pour pouvoir espérer revêtir forme humaine et retrouver sa famille, son nouvel et unique objectif…

                 Ce premier roman du jeune scénariste allemand David Safier est un petit chef d’œuvre d’humour, de drôlerie et de tendresse. Du début à la fin sa lecture est un vrai plaisir tant tout est léger, bien écrit et bien observé. Ces tribulations de la pauvre Kim sont désopilantes mais au fond, très morales. Un véritable antidote un brin déjanté à la morosité et à la déprime ambiante. Une parabole et un conte philosophique à conseiller à tout le monde et qui devrait même être délivré sur ordonnance et remboursé par la Sécurité Sociale car il vaut tous les antidépresseurs du monde. A consommer sans modération…

5/5

19:16 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour |  Facebook |

05/01/2009

La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette (Stieg Larsson)

                 la fille qui revait
Lisbeth Salander coule des journées tranquilles dans les Caraïbes, profitant de la fortune gagnée pas très honnêtement dans le tome précédent (« Les hommes qui n’aimaient pas les femmes »- Millénium 1) Mickaël Blomkvist , réhabilité, s’est lancé dans une nouvelle enquête, cette fois sur les prostituées des pays de l’Est. Il est toujours amoureux de Lisbeth et voudrait bien la retrouver alors que celle-ci fait tout pour l’éviter. Mais un triple meurtre a lieu et les empreintes digitales de Salander se retrouvent sur l’arme des crimes. Toutes les polices de Suède se lancent sur la trace de la coupable présumée alors que seul Mickaël croit encore à son innocence…

                Deuxième tome de Millénium, la trilogie du défunt journaliste suédois Stieg Larsson, ce nouvel épisode des aventures du Rouletabille venu du froid et de sa punkette déjantée est fort long à se mettre en route avec plus de deux cent pages où il ne se passe strictement rien, puis assez pénible à dévoiler un dénouement somme toute simplet. Salander avait un père, transfuge du GRU (la version militaire du KGB russe) qui avait mal tourné et s’était reconverti en mafioso, trafiquant de femmes et de came. Un lourd et long thriller (600 pages) assez ennuyeux malgré toute l’empathie que l’on peut éprouver pour l’héroïne, seul personnage un peu attachant de cette saga. La fin est totalement invraisemblable avec deux combats de David contre Goliath (version Volvo, c'est-à-dire sans humour et sans suspens). Une certaine forme de violence gratuite et pas mal de sadisme latent (bien qu’un peu moindre que dans le premier tome) ne sauvent pas un bouquin très loin du chef d’œuvre et finalement assez quelconque.

2,5/5

22:49 Écrit par CCRIDER dans Livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : thriller |  Facebook |